Posts

Showing posts from November, 2015

Courage

We have known,
That as refugees flee the middle east,
That among them

The cowards hid,

Terrorists,
islamists.

It was not weakness
we opened our arms
To the disposessed,
The refugees.

It was through strength,
Our compassion for the refugees,
More important than,

Pandering to fears,
Of violence.

Violence from the very men,
The refugees fleed,
Might inflict on us.

The terrorists forget

Europe suffered
Suffered the greatest,
Bloody
Awful
war
in the history of humanity.

We know the consequences of intolerance,
As well,
If not  better,
Than any region of the world.

The terrorists forget,

We do not pretend
Not to fear,
we know our fear,
we embrace it.
We make fear work for us
not against us.

For without fear
There could be no courage.

The bravest of men
are not those
Who do not fear,
but those
Who fear
but act with discipline
To defend themselves
in the most effective ways
That they can conceive.

The terrorists forget.

Because they cannot
Truly
Face their fear,

For if they could
How could th…

Aujourd'hui, nous sommes tous français, encore une fois.

La version française d'un poème que je écrit en Janvier, après l'incident Charlie Hebdo.

Je Suis Charlie

Ainsi, les hommes armés viennent,
Et pour cacher leur peur qu'ils tuent,
Ils penser peut nous faire peur.
Et oui nous le savons, la peur est en nous.

Mais sans crainte,
Comment pourrions-nous avoir le courage,
Pour le courage est à craindre que,
Pour faire ce qui doit être fait de toute façon.

Ils pensent que parce que nous sommes inclus,
Parce que dans l'histoire,
Nous avons trébuché sur nos défauts,
Parce que nous sommes féministe,
Et se foursquare contre,
Les racistes et les fascistes,
Que les besoins Nous devons être faible.

Mais oublions nous sommes les Gaulois,
Nous sommes les Vikings, et les Jutes,
Nous sommes les Saxons, les Celtes,
Les Pictes, les Vandales et les Wisigoths,
Le Tutons et le Hun,
La puissance de Rome,
La gloire de la Grèce.

Pensent-ils que l'Europe va plier le genou,
Pour ceux qui ceux qui craignent mots,
Et trembler à dessins.

Nous avons …